Sign in / Join

Quel CV pour un cadre expérimenté ?

Il n’est pas toujours simple de rédiger un CV surtout que le poste est assez délicat. Pour un cadre expérimenté qui signifie plusieurs années d’expérience, par exemple, il faut savoir tout résumer sur 2 à 3 pages seulement. Alors que pour sortir du lot, il lui faut un CV personnalisé qui va également venir compléter son profil LinkedIn. Quel CV pour un cadre supérieur alors ? Voici nos conseils.

La forme à adopter

Si vous avez une expérience de 10 ans et plus dans votre parcours professionnel, c’est tolérable que vous ayez un CV de 2 à 3 pages maximum. Mais au-delà de cette limite, votre recruteur peut se demander sur votre esprit de synthèse qui est une qualité que vous devez sûrement avoir pour un tel poste.

A lire en complément : Comment générer un business plan qui tient la route ?

Comme pour tout le monde, votre CV est votre carte de visite professionnelle. Vous devez donc vous assurer de la forme adaptée pour qu’il soit bien lu par votre recruteur. Vous devez faire très attention sur la présentation et opter pour la sobriété. Surtout, évitez les couleurs vives. Aussi, vous devez écrire avec une police unique tout en évitant le gras. Et pour plus de simplicité, vous pouvez aussi vous puiser sur les différents modèles de CV en ligne téléchargeables.

Évitez les espaces en trop et faites attention aux fautes d’orthographe. Et une fois terminé, privilégiez le format PDF, car pour les profils de cadres supérieurs, les recruteurs sont encore plus exigeants sur la mise en forme.

A lire également : Quelle est la meilleure appli TV ?

Les expériences à indiquer

Ici, dans la rubrique des expériences, il est conseillé de ne pas vous attarder sur vos premiers postes. Si vous pensez que certaines expériences sont moins significatives que d’autres, vous pouvez ne pas les mentionner. L’idéal est de vous focaliser sur vos derniers postes. Indiquez le secteur d’activité, les effectifs gérés et les missions dont vous vous êtes occupés. Si vous pouvez illustrer tout cela avec des chiffres, étant donné que vous êtes un cadre expérimenté, ce serait formidable.

Le fait de donner des informations détaillées et chiffrées est signe de votre valeur ajoutée. Vous montrez que vous avez pris la hauteur exigée pour occuper un poste à responsabilités. Et n’oubliez pas non plus les expériences que vous avez acquises les derniers mois précédant votre recherche d’emploi, car c’est très important pour votre recruteur.

La formation et les centres d’intérêt

Si sur un CV de jeune diplômé, la rubrique « formation » doit être bien détaillée, ce n’est pas le cas pour un CV de cadre supérieur. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle est négligeable. Votre formation académique compte beaucoup dans le processus de recrutement quelles que soient les expériences que vous avez acquises. Elle permet à votre recruteur d’apprendre davantage sur votre personnalité.

Mais si vous avez récemment effectué un MBA ou un MOOC, vous pouvez tout à fait l’indiquer sans hésitation. Et ce serait encore mieux si vous indiquez les activités extra-professionnelles que vous avez déjà effectuées. Celles-ci traduisent vos compétences comportementales en entreprise.

Aussi, pour pouvoir décrocher un poste vous correspondant, vous devez rédiger un CV bien détaillé sans pour autant en abuser sur la formation et les centres d’intérêts. Tout cela rentre dans la compétition à laquelle vous vous confrontez.

Qu’en est-il des compétences ?

Pour valoriser votre parcours, vous devez vous attarder sur vos plus grands domaines de compétences. Pour ce faire, vous devez commencer par donner à votre CV un titre correspondant au poste visé comme « directeur commercial, par exemple » afin que les recruteurs puissent classer plus facilement toutes les candidatures reçues.

Puis, à chaque expérience que vous indiquerez, essayez d’apporter des détails de compétences que vous avez acquises accompagnés de réalisations concrètes. Le meilleur est que vous parlez avec des chiffres. Si vous avez managé auparavant une équipe de 10 personnes, c’est bon pour votre CV que vous le citer. Apportez un maximum d’informations chiffrées à votre lecteur qui est le recruteur. Ces données lui permettront de mesurer quelle est l’étendue de vos savoir-faire et être.

Apportez donc des informations précises sur ce que vous avez pu mettre en œuvre au cours de vos différentes missions. Parler également de quelle manière ces missions dont vous étiez le responsable a pu contribuer à la progression de l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé. Expliquez concrètement comment vous avez fait pour faire bondir le chiffre d’affaires de la société ou comment vous avez opéré pour changer la stratégie marketing de votre groupe.

Sur ce, étant donné que vous occupez un poste de haut niveau, parlez avec des mots appropriés. Oubliez les mots fourre-tout inutiles qui n’apportent absolument rien à votre CV. Il est inutile d’en abuser. Attendez le jour de l’entretien pour prouver à votre futur employeur qui vous êtes réellement et que vous avez parfaitement le sens du relationnel.