Sign in / Join
vol à l’étalage

Comment combattre le vol à l’étalage dans un magasin ?

Le vol à l’étalage est une problématique courante et coûteuse pour les commerçants. Chaque année, les commerçants perdent jusqu’à 5% de leur chiffre d’affaires à cause de la démarque inconnue. Pour combattre le vol et conserver leur marge, les gérants doivent s’équiper de systèmes contre le vol à l’étalage et notamment d’un portique antivol.

Qu’est-ce que le vol à l’étalage ?

Le vol à l’étalage consiste à prendre des articles dans un magasin sans les payer. Cette pratique est définie par l’article 331-1 du Code pénal comme la “soustraction frauduleuse de la chose d’autrui”. Les peines peuvent aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement et une amende de 45 000 €. Cependant, pour des vols mineurs, une amende forfaitaire de 300 € peut être appliquée.

A lire aussi : Innovation et cybersécurité : comment le métier de détective évolue

Méthodes de prévention efficaces

Formation et vigilance du personnel

La formation du personnel est cruciale. En les sensibilisant aux comportements suspects et aux techniques de vol courantes, les employés peuvent réagir rapidement et efficacement. La répartition des tâches pendant les heures de pointe doit être optimisée pour assurer une surveillance constante des zones sensibles du magasin. C’est le minimum si vous voulez combattre le vol. Sans cela, vous serez la cible de « voleurs en série » qui verront votre magasin comme une cible facile.

Gestion des stocks et sécurité des produits

Un inventaire régulier permet de détecter rapidement les anomalies. Les produits sensibles doivent être équipés de dispositifs antivols, et leur emplacement doit être stratégique pour faciliter la surveillance. De manière générale, la disposition des rayons doit favoriser la visibilité et la surveillance.

A lire également : Guide ultime pour protéger votre ordinateur contre les virus et les malware

Technologie et innovation pour la prévention

Systèmes antivol

  • Antivols radiofréquences (RF) : Populaires et économiques, ces systèmes sont efficaces dans les environnements non perturbés.
  • Antivols acousto-Magnétiques (AM) : Plus coûteux, mais très efficace pour les entrées plus larges grâce à sa portée de détection supérieure et peu sensibles aux perturbations.
  • Antivols électromagnétiques (EM) : Principalement utilisés dans les bibliothèques, mais adaptables à d’autres types de commerce.
  • Antivols RFID : N’a pas d’intérêt particulier en matière d’antivol, ils permettent surtout d’optimiser la gestion des stocks.

Les systèmes antivols fonctionnent avec des accessoires antivols qui déclenchent un portique antivol à la sortie du magasin. C’est la technique la plus simple et la plus efficace à mettre en place dans de nombreux établissement. C’est également une solution qui est bien plus économique que la surveillance vidéo ou l’embauche d’un agent de sécurité.

Surveillance vidéo

Les systèmes de vidéosurveillance peuvent permettre à vos équipes d’identifier des comportements suspects. Mais elles nécessitent d’avoir un agent de sécurité ou une personne de votre personnel attitrée. Les procédures légales pour les utiliser sont également assez chronophages et restrictives, surtout au niveau du positionnement des caméras, des autorisations de consultations pour votre personnel et pour la conservation des données.

L’agent de sécurité

Embaucher un agent de sécurité professionnel peut dissuader les voleurs et gérer efficacement les incidents. Il est crucial que ces agents soient bien formés et connaissent les protocoles de sécurité du magasin. Cependant, un agent de sécurité ne remplace pas un système antivol et n’est pas infaillible.