Sign in / Join

Comment devient-on webdesigner ?

Le webdesigner est en quelque sorte le Picasso des sites web, comme son nom l’indique il conçoit le design des sites web. À cette ère du numérique, c’est un métier de choix offrant d'énormes opportunités. Mais comment devenir webdesigner ? La réponse est dans cet article!

A découvrir également : Site web et appli : comment détecter les bugs ?

Quelle est la mission du webdesigner ?

Certes, le rôle du webdesigner est de concevoir le design des sites, mais cette mission doit respecter trois règles fondamentales : la fonctionnalité, l’ergonomie et la cohérence. Par ailleurs, le respect strict du cahier de charge de sa clientèle est un impératif. Ce webdesigner à Grenoble le fait en rendant le site web plus attractif et plus ergonomique pour ses futurs utilisateurs. Pour ce qui est de l’identité et de la charte graphique du site, il doit respecter les directives du directeur artistique.

En bref, le webdesigner est un graphiste/codeur doté d’une âme artistique. Il peut travailler en freelance ou pour une agence.

A voir aussi : Pourquoi le marketing relationnel est-il si important ?

Quelles sont les qualités et les compétences du webdesigner ?

Pour être un concepteur de designs de sites web, vous devez maitriser votre main gauche comme votre main droite. Juste pour dire que vous devriez être doué avec un crayon, mais aussi sur un clavier d’ordinateur. À première vue, ce métier semble accessible à n’importe qui. Mais, quand on va plus loin, on constate que la plupart des graphistes sont dotés de certaines qualités.

Avoir un sens artistique hors du commun

Tout le monde n’a pas cette qualité. C’est juste un sens supplémentaire qui vous distingue des autres. Avec cette qualité, vous aurez une imagination bien fertile. Déjà à partir du brief vous serez en mesure d’imaginer un site complet en image. De plus, il aiguise votre curiosité pour les nouvelles créations. Ce qui vous permet d’avoir une culture artistique authentique : ancienne et nouvelle.

Être constamment en éveil

Cette qualité vous permet d’être mieux informé sur ce qui se passe dans cet immense univers de l’art et du web. Ainsi, vous connaitrez tous les derniers logiciels du marché, les dernières tendances, les couleurs à la mode et autres. Vous pourrez ainsi parfaire votre travail pour satisfaire la clientèle. De plus, vous êtes épargné d’un travail anachronique.

Avoir les outils appropriés

Pour optimiser votre travail, il est indispensable que vous utilisiez les outils informatiques professionnels : Photoshop, illstrator, After Effects, Flash, le CSS, Dreamweaver et bien d’autres.

Avoir une rigueur qui rime avec l’organisation

Le métier de webdesigner n’est pas comme la peinture. Nul besoin de travailler dans un atelier obscur. Pour qu’un site web soit parfait dans sa présentation comme dans son utilisation, il faut faire sa conception avec une grande précision. C’est le talent du designer web professionnel.

Quelles formations suivre pour devenir un webdesigner ?

Les formations pour devenir un designer web nécessitent 3 à 5 ans d’étude supérieure après le BAC. Ainsi, vous pouvez suivre une formation en webdesign dans une école d’art ou de communication. Vous pouvez aussi aller à l’École Nationales des arts décoratifs. Pour les universités publiques, vous pouvez avoir une licence ou un master en webdesign. Il est vraiment important d’avoir ces diplômes, car ils facilitent en quelque sorte votre accès dans une agence pour un poste.

Quels sont les outils et logiciels utilisés par les webdesigners ?

Le monde du webdesign est en constante évolution et les outils utilisés par les designers web vont de pair avec cette progression. Les outils actuels sont plus performants pour répondre aux besoins des utilisateurs et offrir une expérience utilisateur optimale.

Les logiciels phares dans le domaine du webdesign sont Adobe Photoshop, Sketch et Adobe Illustrator. Ces outils permettent de réaliser des maquettes graphiques pour un site internet. Ils facilitent aussi la création de contenu visuel tel que des images ou encore des logos.

De nouveaux logiciels comme Figma ou XD ont vu le jour ces dernières années. Ils permettent de travailler ensemble sur un même projet à distance tout en ayant accès aux mêmes données. Ils offrent une collaboration plus fluide entre les différents intervenants (développeurs, designers...).

Du côté des développeurs front-end, il y a aussi plusieurs technologies qui leur permettront d'avancer rapidement dans leurs projets tels que HTML5/CSS3, JavaScript/jQuery et Bootstrap.

L'utilisation d'outils destinés au prototypage ainsi qu'à la gestion des versions est indispensable pour garantir une qualité élevée lors du développement d'un site internet ou d'une application mobile.

Donc, les outils clés dont disposent aujourd'hui les professionnels du design comprennent principalement Adobe Photoshop, Illustrator, Sketch, XD et Figma, mais aussi tous ceux liés au développement frontend. Bien qu'il existe encore beaucoup d'autres options disponibles sur le marché, cela ne veut pas dire nécessairement qu'ils soient moins bons. Tout dépendra donc avant tout des objectifs poursuivis pour chaque projet spécifique !

Comment se tenir au courant des tendances et évolutions dans le domaine du webdesign ?

En tant que webdesigner, il est judicieux de participer à des conférences. Ces événements permettent aux designers web de s'informer directement auprès d'autres professionnels très expérimentés. Ils leur donnent la chance de voir comment ils travaillent sur leurs projets, depuis leur création jusqu'à la livraison finale.

Le travail collaboratif avec une communauté locale peut être bénéfique pour obtenir plusieurs points de vue différents et partager divers conseils utiles entre eux. Effectivement, cela peut aider à trouver plus rapidement une solution adaptée à chaque projet spécifique tout en améliorant ses compétences professionnelles grâce aux critiques constructives reçues par ses pairs.

Suivre des formations continues pour toujours améliorer son niveau est essentiel car elles offrent des opportunités de se perfectionner tout en restant au fait des nouvelles techniques et tendances. Les plateformes telles que Udemy, Coursera ou Openclassrooms regorgent de cours en ligne conçus spécialement pour les designers web débutants ainsi que pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances dans certains domaines spécifiques.

Être un bon webdesigner ne consiste pas seulement à maîtriser parfaitement les outils, mais aussi à suivre l'évolution du domaine grâce aux différents moyens cités ci-dessus.