Sign in / Join
Comment choisir un outil de la business intelligence ?

Comment choisir un outil de la business intelligence ?

Les managers, chefs d’entreprise ainsi que les directeurs comptables et financiers sont régulièrement confrontés à de nombreux problèmes de gestion. Ces derniers sont relativement complexes et ils prennent surtout énormément de temps avant d’être solutionnés. Raison pour laquelle des outils de gestion comme la business intelligence ont été mis sur pied pour faciliter les prises de décisions. Mais ceux-ci étant divers et variés, l’on se demande souvent lequel d’entre eux serait plus adapté à notre activité. Ci-dessous nos conseils pour bien choisir votre outil de la business intelligence.

La business intelligence : Qu’est-ce que c’est ?

L’on définit généralement la business intelligence comme étant un ensemble d’applications et de technologies qui permet aux utilisateurs d’analyser leur activité et d’en tirer des conclusions pour bien l’administrer. Le but de l’informatique décisionnelle est de faciliter la mise en place de stratégie managériale au sein d’une entité. Elle apporte différents éléments quantitatifs et qualitatifs permettant de mieux comprendre l’environnement économique. On distingue plusieurs types d’outils de la business intelligence à savoir ; tableau, QlikView, SAP Business Objects, Microsoft Power BI, Oracle BI et bien d’autres. Découvrez les solutions sur https://www.report-one.fr pour votre entreprise.

A lire en complément : Société d’informatique et de services, un acteur clé dans la vie de l’entreprise

3 conseils pour bien choisir un outil de la business intelligence

Les outils de l'informatique décisionnelle sont généralement composés d’agents de collecte de données et d’espace de stockage de ces dernières comme le Data Hub ou le Master Data. Ils ne sont pas accessibles sur Smartphone, mais uniquement via un ordinateur. Ainsi, pour bien choisir vos outils de BI vous devez premièrement sélectionner parmi vos employés un gestionnaire apte à diriger ce pôle. Ensuite, vous devez tenir compte de la taille de votre structure pour savoir quelles sont les solutions sur le marché qui s’accorderont avec cette dernière. Enfin, vous devez prendre en compte le volume de données à traiter pour votre entreprise.

A voir aussi : Comment faire une réparation IPhone soi-même ?