Sign in / Join

Site web et appli : comment détecter les bugs ?

Par définition, un bug est un dysfonctionnement lié à un programme informatique qui se manifeste par des anomalies. Son niveau de gravité peut être mineur, ou entraîner des dommages sérieux sur une application ou un site internet. L'expérience utilisateur étant au cœur de la satisfaction des clients il s'avère impératif pour les entreprises de les détecter à temps pour les résoudre. Nous vous proposons à cet effet un guide pour gérer les bugs sur les applications et sites web.

Quels sont les bugs les plus courants sur les sites web et les applications mobiles ?

Sur les sites web et applications, plusieurs bugs peuvent être rencontrés. Ils provoquent divers dysfonctionnements selon leur nature.

A voir aussi : Trois bonnes raisons de développer sa boutique sur PrestaShop

L'erreur 400

Il s'agit du bug le plus courant rencontré par les sites web ainsi que les applications mobiles. Il apparait lorsqu'un utilisateur envoie une demande que le serveur n'est pas en mesure de comprendre. En général, le problème vient du côté de l'utilisateur et peut avoir plusieurs causes telles qu'une instabilité du réseau mobile, un problème de navigation ou un système d'exploitation non sécurisé.

Pour résoudre ce problème, il suffit d'essayer d'ouvrir la même page dans un autre navigateur ou de vider le cache. Bien que cela semble assez simple, ce genre de bug affecte négativement l'expérience des utilisateurs qui n'hésitent pas à se déconnecter spontanément de la page.

Lire également : Le smartphone Royole FlexPai tient-il ses promesses ?

Le bouton qui ne réagit pas

Un autre bug rencontré par les utilisateurs de sites web ou d'applications mobiles est l'absence de réaction après avoir cliqué sur une touche. C'est un problème fréquent qui s'explique par le fait que le code JavaScript du site ou de l'application ait été bloqué par un antivirus, un pare-feu, etc. il peut entraîner le mécontentement de vos clients et même des abandons. Sur les sites e-commerce par exemple, les clients, face à cette situation, peuvent être contraints d'abandonner leur panier, car le bouton « acheter » ne fonctionne pas.

L'indisponibilité du site web

Un autre problème auquel sont généralement confrontés les utilisateurs est la lenteur du site. Cela peut être dû à un défaut de mise à jour du plug-in ou l'utilisation d'images ou de vidéo trop lourdes. Celles-ci auront pour effet de surcharger la bande passante et de rendre le site peu fonctionnel. Un site web régulièrement indisponible a de fortes chances de perdre tous ses internautes. En effet, vos utilisateurs n'attendront pas plus de 3 secondes pour que votre page se charge. Ils se connecteront à des sites concurrents, ce qui peut fortement affecter votre image et vous faire perdre des ventes.

Il convient alors de contacter un spécialiste pour résoudre le problème, avant qu'il n'ait un impact négatif sur votre marketing et votre référencement. Les moteurs de recherches peuvent retirer vos pages de l'index lorsqu'elles sont régulièrement en panne.

bug site web logiciel de test saas

Comment détecter ces bugs pendant le processus de test ?

Le processus de test est une phase essentielle dans la conception d'un site web ou d'une application. Il permet de détecter à temps les bugs pour qu'ils ne se manifestent pas chez les utilisateurs. Pour cela, il faudra exécuter des tests sur votre site ou votre application. Ils permettront d'identifier les cas de test « échec ou failed », qui signalent des bugs. Comme l'explique Mr Suricate, une solution de test SaaS peut s'avérer très efficace pour identifier des bugs sur le parcours client.

Passée cette étape, il faudra reproduire le ou les bugs, afin de les corriger. Pour y parvenir, il faut trouver la cause de l'échec du test. Il peut s'agir par exemple :

  • des spécifications du site ou de l'application,
  • du test en lui-même,
  • d'une instabilité,
  • du matériel utilisé, etc.

Ensuite, il faudra catégoriser le bug selon son niveau de gravité. On distingue à cet effet trois formes de bugs à savoir : les bugs mineurs qui sont non gênants, les bugs majeurs qui sont gênants, mais non bloquants et les bugs critiques. Cette dernière catégorie correspond aux bugs qui empêchent de faire un usage correct d'une application ou d'un site web.

Suite à cette étape, on retrouve la phase de correction et de retest. Elle permet de vérifier si le bug a pu être corrigé. Si oui, il sera clôturé et pourra servir à effectuer des statistiques et des bilans.

Quelles sont les techniques permettant d'éviter ces bugs en premier lieu ?

Il existe plusieurs solutions pouvant vous permettre d'éviter d'avoir des bugs sur votre site web ou votre application mobile.

Utilisez un CDN

Lorsque votre page web est en panne, vous pouvez utiliser un Content Distribution Network (CDN). Il s'agit d'un réseau de diffusion, qui permet de partager rapidement le contenu statique d'un site internet ou d'une application à travers le monde. De nombreux web masters s'en servent, afin de réaliser de nombreuses actions en simultané, sans avoir à encombrer les serveurs. Il s'agit là d'un réel gain de temps pour votre entreprise.

Disposez d'un second hébergement

Pour éviter les pannes sur votre site web ou votre application, vous pouvez recourir à un hébergement de secours. C'est une alternative dont le principe de fonctionnement est simple. Tout ce que vous aurez à faire, c'est de créer un compte d'hébergement auprès d'un fournisseur autre que l'actuel. Vous créerez ensuite une sauvegarde de votre site web sur leur serveur, puis vous demanderez un service de gestion DNS. Ainsi, même en présence d'éventuels bugs, les utilisateurs pourront accéder à votre site.

Si vous vous sentez dans l'incapacité de gérer vos pannes de site internet ou d'application, l'idéal est de faire appel à un professionnel ou un consultant en informatique.

corriger un bug sur un site web

Comment atténuer l'impact des bugs logiciels sur les entreprises et les consommateurs ?

Les bugs sont des dysfonctionnements qui surviennent à l'improviste. Il devient alors difficile de les contrôler. Toutefois, il existe certaines pratiques d'utilisations qui peuvent atténuer leurs effets. Il s'agit dans un premier temps d'assurer une bonne gestion de votre sécurité informatique.

À cet effet, il est primordial d'opter pour des logiciels de qualité, créés par des éditeurs de renom. Ils pourront vous garantir des mises à jour sur le long terme et limiter les risques de dysfonctionnement. Vous pouvez également contacter des prestataires informatiques proposant des contrats de maintenance, pour assurer des mises à jour régulières.

Par ailleurs, vous pouvez mettre en place un système de monitoring pour vos installations. Ce système assurera un pilotage global du réseau informatique de votre entreprise, 24 h/7jours. Il mettra en évidence les dysfonctionnements et les potentiels dommages causés par le bug. Cela permettra de réduire entre autres les risques de perte de revenu pour l'entreprise et de perte de temps pour les utilisateurs.