Le smartphone Royole FlexPai tient-il ses promesses ?

Le smartphone Royole FlexPai tient-il ses promesses ?

Les smartphones pliables constituent aujourd’hui l’une des technologies les plus aguichantes soient.De nombreuses marques s’en sont intéressé. Parmi elles, Royole. Royole est justement le premier à avoir sorti un le FlexPai.

En vérité, on ne l’attendait pas. Et pourtant, ce téléphone s’écoule bien sur le marché. Mais tient-il toutes ses promesses ?

Le smartphone pliable Royole, c’est quoi ?

Comme l’indique son nom, le smartphone pliable de Royole est d’abord un smartphone. Ceci suppose qu’il est en mesure d’effectuer les mêmes tâches qu’un simple smartphone. On peut y jouer à des jeux, recevoir ses appels, envoyer des messages, transférer des mails, faire usage du GPS, etc. On peut tout faire avec ce téléphone.

Par ailleurs, il est pliable. C’est justement ce qui fonde sa différence avec les autres types de smartphone. Il a la possibilité d’être plié puis déplié pour ressembler à une tablette. C’est cela la fonction pliable. Donc, le smartphone pliable Royole est un téléphone portable– portefeuille, ou encore un smartphone-tablette.

Royole Flex pai

Une fiche technique des plus intéressantes

S’il fallait résumer les performances du téléphone pliable Royole en un mot, ce serait « wonderful » (magnifique). En effet, en plus de sa capacité au pliage – dépliage, il présente une fiche technique des plus intéressantes.

En fait, il existe sous deux modèles. Le premier propose une mémoire RAM de 6 Go pour 128 Go de stockage, et le deuxième, une RAM de 8 Go pour 512 de stockage. En ce qui concerne son processeur, le téléphone intègre un SoC Snapdragon.

Pour ce qui est de la prise de photos, on peut compter sur deux capteurs : 16 Mpx et 20 Mpx. Aussi, le smartphone pliable Royole embarque un capteur d’empreintes digitales pour faciliter son déverrouillage.

Enfin, sa batterie a une capacité de 3.800 mAh. Parfait pour passer une journée sans devoir charger son téléphone, et pour ne rien perdre de l’actualité de ce blog. Encore que le téléphone peut être emporté et utilisé partout, tant dans son mode smartphone que dans celui de la tablette.

Les fonctionnalités de l’écran FlexPai de Royole

Royole a équipé son smartphone pliable d’un écran FlexPai qu’on aime bien pour son fonctionnement. Lorsque vous prenez une photo avec le téléphone, le viseur s’affiche des deux côtés : à l’avant et à l’arrière. Ceci permet à la personne photographiée de se voir pendant la pose, ce qui peut être très pratique.

Une autre particularité de l’écran FlexPai : il détecte l’écran non utilisé lorsque le téléphone est plié. Et il l’éteint automatiquement sans que l’utilisateur ne fasse de manipulation.

En outre, pour ce qui est du fonctionnement de son logiciel, on a plaisir à dire que le smartphone pliable Royole est fluide et se manipule bien. Les icônes des applications passent d’un écran à l’autre lorsqu’on utilise celui-ci. Et elles le font sans encombre.

Le smartphone pliable Royole, un smartphone solide

Lors de la présentation de son téléphone à rabat, Royole promettait qu’il serait l’un des plus solides (pour ne pas dire le plus solide) qui soient. Et ce n’est pas faux ! L’écran Amoled dont est équipé le téléphone est en plastique, donc plus en verre comme les autres téléphones.

Et d’après Royole, qui a réalisé des tests à l’interne, il est possible de plier l’écran 200.000 fois avant de le voir abîmé. En termes plus simples, l’utilisateur peut plier son téléphone 100 fois par jour, et ce, pendant cinq années avant de voir apparaître les premières fissures sur l’écran.

Comme on s’en rend compte, le smartphone pliable se prête bien à l’achat. Toutefois, il présente quelques défauts, du moins sur le prototype proposé par la marque.

Des défauts liés à l’écran

Au cours de certains tests, on s’est rendu compte que l’écran du smartphone pliable Royole chauffait. Or, un écran Amoled est censé chauffer moins qu’un LCD. Aussi, sous la zone articulée de l’écran se forment des bulles, ce qui laisse quelque peu perplexe.

En outre, la sensibilité de l’écran laisse à désirer, car parfois, il faut y appuyer à de nombreuses reprises pour obtenir une réponse. Enfin, on a constaté que l’écran ne se déplie pas entièrement comme un porte-monnaie. Pour cause, la charnière laisse un espace vide entre les côtés. Conséquence, le téléphone est plus difficile à manier. Et il devient un peu plus épais que la normale.

Un prix (trop) considérable ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le smartphone pliable Royole coûte cher. Le modèle de 6 Go est cessible à 1.250 € et celui de 8 Go à 1.820 €. En tenant compte des défauts que présente l’équipement, le moins que l’on puisse dire, c’est que son prix est trop considérable.

Facebook
Google+
Twitter