Externalisation du système d’information : Cloud privé ou hybride ?

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises externalisent leur système d’information. Elles ont recours au Cloud Computing pour optimiser la gestion de leurs données. Ces dernières sont regroupées sur un serveur à distance et elles sont accessibles à tout moment. À noter que les sociétés ont le choix entre un Cloud privé et hybride. Lisez la suite de cet article pour avoir plus d’informations sur ces deux solutions.

Les avantages et les inconvénients du Cloud privé

Le Cloud privé, une solution adaptée aux entreprises, est configuré en fonction des besoins de son utilisateur. Il est géré soit par la société elle-même, soit par le fournisseur. Il permet de regrouper les informations au sein d’un serveur privé dédié. Cette solution d’infogérance présente plusieurs avantages non négligeables. Elle permet notamment de sécuriser les applications ainsi que les données sensibles grâce à la personnalisation des accès. Elle améliore aussi la gestion et le contrôle des données. Surtout, elle offre des économies considérables sur les longs termes. Bien entendu, ce type de Cloud présente aussi des bémols. Le coût d’acquisition initial peut être assez élevé et la responsabilité des tâches de maintenance et d’exploitation peut incomber à l’entreprise.

A lire également : Comment faire une réparation IPhone soi-même ? 

Les bénéfices et les limites du Cloud hybride

Un Cloud hybride permet aux entreprises d’optimiser leur transformation digitale, car il combine les avantages d’un Cloud public et privé. Il réunit aussi bien des ressources de stockage que des ressources de services. Il garantit un niveau de sécurité assez élevé vu que les données importantes sont conservées en interne. Par ailleurs, il propose une excellente flexibilité en matière d’ajout de ressources. Grâce à lui, la société peut adapter sa solution d’infogérance en fonction de son évolution. Comme inconvénients, le Cloud hybride demande un budget plus conséquent que les autres types de Clouds destinés aux entreprises.

Bref, vous connaissez maintenant les points forts ainsi que les faiblesses du Cloud privé et hybride. À vous d’opter pour la solution qui convient le mieux à vos besoins.

A voir aussi : Objets connectés : comment mettre en place un réseau performant ?